Reportage – Exposition Star Wars Identities Paris European Premiere

Banner_SWidentites_Paris

Elle est arrivée !

Créée au Canada en 2012, L’exposition « Star Wars Identités » a traversé l’atlantique pour s’installer à Saint Denis à la Cité du Cinéma du 15 février au 30 juin 2014.

Nous avons pu apprécier cette exposition à travers les reportages de notre correspondant de Montréal, avec l’avant première mondiale au Centre des sciences à Montréal le 17 avril 2012, puis au Musée de l’aviation et de l’espace à Ottawa le 09 Mai 2013.

Les équipes de X3 Productions et de Lucasfilms ont travaillé depuis plusieurs mois avec Frédérique Torres, la directrice de l’exposition pour organiser le transfert et l’installation des 200 pièces originales dans les plateaux de tournage 8 et 9 de la Cité du Cinéma qui s’étendent sur plus de 2000 m2. La production a fait appel à Patrice Girod de Sciencefictionarchives.com en qualité de spécialiste de Star Wars pour répondre aux questions des journalistes en l’absence de l’équipe canadienne.

Cette exposition est conçue pour tout le monde, pour le fan de Star Wars de la première heure, pour les plus jeunes qui ont connus Star Wars avec Jar Jar Binks et aussi pour toute la famille qui veut passer une journée hors du temps.

Les maquettes, les costumes et les dessins des différents épisodes se mélangent dans des salles successives avec une scénographie très originale qui permet de bien circuler dans les allées et autours des vitrines d’exposition. L’entrée est cadencée par groupe de 25 personnes maximum toutes les 5 minutes fluidifiant le parcours des visites.

Nos robots préférés nous accueillent dès la première salle avec d’autres droïdes, des clones, un stormtrooper et des casques de différentes productions, aux côtés de Boba Fett et son fameux vaisseau, le Slave One. Ensuite, des maquettes d’aliens nous font apprécier la dextérité des artistes qui les ont conçus. Trois bustes des pilotes emblématiques de pods nous invitent à passer dans la deuxième salle dans laquelle trône le pod d’Anakin grandeur nature.

ac4

Ce pod est la pièce maitresse de l’exposition et sa présentation au dessus de multiples tubes néons qui s’éclairent de façon saccadée donnant une impression de vitesse, nous plonge tout de suite dans l’atmosphère de la course. Nous pouvons ainsi apprécier l’ensemble du véhicule et tous les détails du poste de pilotage ou des turbines. Deux vitrines présentent les personnages issus d’ »Un nouvel espoir » : un Jawa et un homme des sables, puis du « Retour du Jedi » avec la princesse Leia en esclave et Han solo dans la carbonite. Une vitrine est alors consacrée à Jabba avec la présentation d’une maquette le représentant et aussi ses yeux.

Continuant la visite, nous passons devant Yoda pour accéder à une longue salle qui présente une large vitrine centrale avec les maquettes des vaisseaux et des engins provenant de tous les épisodes confondus. Les plus impressionnantes sont le Star Destroyer et le croiseur stellaire MC80 de Mon Calamari. Les costumes de fameux pilotes sont présentés : Lando Calrissian, Han Solo et Chewbacca et un Xwing pilote.

Deux petites salles présentent les habits de la reine Amidala, puis Anakin Skywalker avec sa moto-jet lors de la recherche de sa mère sur Tatooïne dans l’épisode II. Nous arrivons dans la salle finale où Dark Vador nous domine avec de nombreux Jedi et Sith. Là aussi, la présentation de ces costumes nous fait apprécier les détails des coutures et la qualité de ces vêtements.

Aux côtés des maquettes et des costumes sont affichés de nombreux dessins et des lithographies originales qui illustrent chaque thème ou personnages. Chacune est une vraie œuvre d’art en parfait état de conservation. Les esquisses de pré-production nous montrent le parcours créatif des dessinateurs et la main mise de George Lucas sur la décision finale d’utilisation dans les films.

Une journée d’avant première a été organisée le 13 Février 2014 avec l’animation faite dans l’exposition par 40 représentants des 501ème Légions Française et Belge, ainsi que la participation des R2-D2 Builders. Ils se prêtent facilement et avec sympathie à la pose pour des photos et demeurent très impressionnés et curieux des pièces présentées dans les différentes salles. Réservée à la présentation pour la Presse en matinée, l’exposition a accueilli des nombreux happy fews dans l’après-midi pour finir avec une soirée VIP. La radio « Fun Radio » a installé un studio dans le hall d’entrée et une émission en direct permettait de gagner des places pour la visite de l’exposition. De nombreux journalistes suivis de leurs caméraman filmaient et interviewaient les organisateurs et/ou le public pour des chaînes comme BFM, Direct 8 ou Gulli. Il y aussi des fans et des représentants de site internet comme Fansolo du site Toyzmag.

ac14

Pascal
Kaminoan Mâle

J’ai grandi sur la luxuriante planète Naboo, où les membres de ma communauté gagnaient leur vie comme paysagistes des nombreux sites patrimoniaux de la planète. Durant les congés, mon meilleur ami et moi avions l’habitude de flâner dans les galeries d’art de la ville de Theed.

Mes parents m’ont accordé mon indépendance sans m’offrir de soutien, mais je suppose qu’ ils m’ont transmis de remarquables habiletés sensorielles. Plus tard dans la vie, j’ai rencontré le légendaire R2-D2, dont les enseignements m’ont enrichi de connaissances qui me sont utiles au quotidien dans mes fonctions de commerçant.

Je me rappelle la fois où j’ai vu un despote cruel anéantir ma planète. Cet événement a eu une grande influence sur moi, car par la suite j’ai consacré le reste de ma vie à préserver les souvenirs de ma culture d’origine.

On dit souvent de moi que je suis une personne généralement aventureuse et curieuse, j’ai aussi tendance à être énergique et sociable. Mais la chose la plus importante pour moi est l’hédonisme : après tout, pourquoi faire une chose si on n’en tire aucun plaisir?

Je suis peu sensible à la Force, mais l’Empereur a reconnu mon potentiel. Lorsqu’il m’a offert un pouvoir illimité en échange de mon allégeance, j’ai sauté sur l’occasion et j’ai embrassé le côté obscur avec empressement.

Pyll
Zabrak Mâle

J’ai grandi sur la lune forestière Endor, où les membres de ma communauté gagnaient leur vie en fabriquant des stations spatiales pour les despotes de passage. Durant les congés, mes amis et moi avions l’habitude d’aller encourager nos pilotes favoris pendant les courses de swoops.

Mes parents m’ont élevé en m’accordant indépendance et soutien, et ils m’ont transmis de remarquables habiletés créatives. Plus tard dans la vie, j’ai rencontré le brave Wookiee Chewbacca, dont les enseignements m’ont enrichi de connaissances qui me sont utiles au quotidien dans mes fonctions de pilote de chasse.

Je me rappelle la fois où un wampa m’a attaqué et grièvement blessé. Je n’ai pas laissé cet événement m’atteindre outre mesure; j’ai travaillé sans relâche à protéger l’habitat des wampas pour prévenir toute nouvelle attaque.

On dit souvent de moi que je suis une personne généralement organisée et prévoyante, j’ai aussi tendance à être accommodant et généreux. Mais la chose la plus importante pour moi est la tradition : il faut respecter la façon de faire de nos ancêtres.

Je maîtrise assez bien la Force; c’est sans doute pourquoi l’Empereur s’intéresse à moi. Lorsqu’il m’a offert un pouvoir illimité en échange de mon allégeance, j’ai résisté à la tentation de me joindre à lui et à ses sbires et j’ai rejeté son offre.

ac15

Ce genre d’exposition est trop rare et si exceptionnelle qu’il ne faut pas hésiter à consacrer une journée en région parisienne pour venir la visiter. La dernière exposition de ce type a eu lieu en 2010 à la Cité des sciences et de l’industrie de Paris.

Mintinbox.net remercie Fréderique Torrès pour son invitation à cette soirée d’avant première européenne.

Maintenant, place aux photos.

Pascal

Bouton_SWidentites_Paris_Expo1Bouton_SWidentites_Paris_Expo2Bouton_SWidentites_Paris_QueteBouton_SWidentites_Paris_Soiree

160x250 160x55160x55

Liens