Reportage – Paris Manga et Sci-Fi Show : 22ème édition

Une énième fois, la raison pour laquelle je fais le déplacement à Paris Manga reste la même : rencontrer les acteurs. Et ce qui motive ma venue en cette journée du 5 novembre n’est autre que la présence de Keisha Castle-Hughes qui a répondu présent pour rencontrer les fans. Comme vous le savez, l’actrice a incarné la reine Apailana de Naboo, dans La Revanche des Sith. Je ne voulais donc pas manquer l’occasion de rencontrer une actrice, même de second plan, que l’on ne voit jamais ou plutôt très rarement dans les conventions.

Comme la dernière fois, Raphaël a fait une partie du trajet avec moi et m’accompagne pour arriver au salon. En tant que président des R2 Builders, il doit rejoindre leur stand, tandis que je me dirige vers l’espace autographes. Keisha est présente pour signer et la file d’attente n’est pas trop importante, une aubaine ! C’est le genre de moment qu’il faut vraiment saisir pour rencontrer un acteur sans contraintes. Dans la file, je me propose même de passer en dernier pour laisser avancer les plus pressés et avoir ainsi plus de tranquilité.
À en croire ce que les gens ont à faire signer, je semble être un fan Star Wars en minorité dans cette atmosphère multi univers. Mon tour finit par arriver après peu d’attente. L’échange est rapide mais sympathique. Je profite aussi du moment pour lui parler de la série The Walking Dead que j’apprécie tant. À cette occasion, ayant joué dans les deux séries, elle me confie qu’elle a une préférence pour The Walking Dead vis à vis de Game of Thrones mais il semblerait que cette information doive rester secrète …

Outre les rencontres avec les acteurs, Paris Manga c’est aussi et toujours le plaisir de retrouver les amis des autres associations, et comme depuis quelques éditions maintenant, elles sont plusieurs à occuper l’espace Star Wars du salon. En effet, la 59ème Legion, la 501ème Legion, les R2 Builders et le site Planète Star Wars étaient présents pendant les trois jours de l’évènement.

Ce sont les costumés de la 59ème Legion que je retrouve tout d’abord sur leur stand et aussi Adrien, travaillant sur un modèle de BB-8. Une fois encore, c’est un plaisir de converser avec lui sur le processus de fabrication de ses unités double B ! Il m’explique qu’avec le temps, certaines techniques évoluent pour créer tel ou tel élément du droïde, c’est passionnant !
Plus loin, c’est avec certains membres des R2 Builders que je prends aussi le temps d’échanger. Je les interroge alors sur les dernières modifications techniques apportées à leurs droïdes, depuis la dernière fois que je les ai croisés. Certains m’avouent que leur projet n’est pas encore prêt à rouler tandis que d’autres en sont déjà à une phase de fiabilisation, avant de passer à d’autres idées pour leur unité, notamment suite à quelques petites défaillances apparues au fil des conventions.

Cette journée fut aussi pour moi l’occasion de tester quelque chose que j’avais malheureusement manqué à Star Wars Celebration Europe cet été, faute de temps : l’expérience Star Wars VR mise en avant par ILM.
Pour rappel, suite à la mise en ligne gratuite du scénario, nos amis de Planète Star Wars ont décidé de recréer l’installation afin d’en faire profiter le public lors des événements auxquels ils participent.
Et ce fut donc une séance de rattrapage généreusement proposée par les membres présents sur le stand ( remerciements particuliers à Pierre-Emmanuel ) afin que je puisse m’essayer à cette expérience très prenante.
Tout commence par un tradtionnel texte jaune défilant et puis c’est parti ! Le Faucon Millenium atterrit juste au dessus de vous dans une zone désertique. Dès lors, vous devez aider R2 à intervenir sur le transporteur de Han Solo mais seulement tout ne se passe pas comme prévu et les troupes impériales entrent dans le secteur. Très vite R2 comprend que ça se gâte et vous remet un sabre laser pour passer à l’action. Heureusement les mouvements du sabre sont nets et fluides. Le combat est tellement immersif qu’on a presque envie d’attaquer les stormtroopers au corps à coprs ou d’utiliser la Force.
Malheureusement ces réflexes ne sont pas encore applicables mais je compte bien sur le talent des sorciers d’Industrial Light & Magic pour réaliser à l’avenir de tels effets. Qui plus est, seul l’un des boutons de la manette est nécessaire pour ce scénario, alors comme on peut l’imaginer, le potentiel d’utilisation de cette dernière ne manque pas !
En attendant, chacun peut reproduire chez soit cette expérience, à condition d’avoir le matériel adéquat et une machine très puissante, car autant vous dire que votre PC doit en avoir dans le boîtier pour une telle application !

À propos de virtuel justement, Paris Manga fait toujours office de paradis du jeu vidéo le temps d’un week-end. Même si vieilles consoles et bornes arcade font l’éloge du retrogaming, les modèles les plus récents ont aussi leur place sur le salon. C’est pourquoi au détour d’une allée je suis tombé sur un stand proposant de tester la récente Playstation VR.

Pour le reste, l’événement Paris Manga est toujours égal à lui-même avec un contenu très identique d’une édition à une autre, mais c’est justement ce qui semble attirer les visiteurs toujours aussi nombreux. Et puisqu’on parle d’affluence, la fréquentation du vendredi était apparament faible à en croire les exposants. Alors sachez que si vous souhaitez vous rendre au salon tout en évitant la foule, la journée du vendredi est toute indiquée, mais encore faut-il le pouvoir bien sûr !

banner501st-160-x-55

pswlogo160x55animated

rlfb_234x60

Partenaires SWD

Liens