Reportage – Star Wars : The Force Awakens – Star Wars Marathon Event

Banner_Marathon_SW_Event
Le jeudi 17 décembre était un jour très attendu pour tous les fans de Star Wars au Canada. En effet, au vu du nombre incroyable de places de cinéma vendues pour ce jour, le nombre de fans dans les starting blocks était nombreux pour le nouveau film tant attendu Star Wars The Force Awakens.
Afin de célébrer cet événement, Disney/Lucasfilm a organisé à travers certains cinémas en Amérique du Nord un marathon Star Wars (la diffusion à la suite des 7 épisodes en version originale), et le seul au Québec avait lieu au cinéma Banque Scotia à Montréal. N’écoutant que leur courage, notre staffeur Sébastien, notre forumeur Julien aka DNS et sa conjointe Pauline se sont sacrifiés pour vous afin de vous faire un reportage sur cet événement, le marathon le plus fou de toute leur vie !

Laissons donc Julien vous raconter leur histoire.

2h30am : Le réveil sonne. J’ouvre les yeux et une question me traverse l’esprit, est-ce que je n’en fais pas trop pour un film ? Après une réflexion intense d’environ deux secondes, mes doutes sont balayés, une journée Star Wars au cinéma avec un nouveau film ça ne se refuse pas !

3h15 : On embarque dans notre navette Lambda qui pour se fondre dans la masse et ne pas faire peur aux gens, a la forme d’une Kia Rio. Direction, la maison de Seb.

3h30 : On embarque Seb. En se serrant la main, nos regards se croisent et même sans dire un mot, chacun voit la joie dans le regard de l’autre. On sait que l’on va vivre un moment incroyable. Durant le trajet, Seb nous annonce même ne pas avoir dormi de la courte nuit.

4h15 : Arrivée au cinéma. Vue l’heure matinale, les rues de Montréal sont vides, mais devant le cinéma, plusieurs personnes sont déjà présentes. Peu de personnes de costumées, mais tout le monde avec l’uniforme obligatoire pour un tel événement : un t-shirt Star Wars. Mention spéciale pour la personne habillée du t-shirt représentant l’Enterprise de Star Trek avec la mention « Fan de Star Wars #1 ». Parmi les spectateurs, certains ont même poussé le délire plus loin, une personne est venue en pyjama Star Wars, une autre possède même un peignoir en fourrure Chewbacca.

4h25 : On s’installe dans la salle. Le cinéma est plutôt bien rempli malgré l’heure très matinale. Plusieurs personnes sont même venues avec leur glacière. La journée semble être pour tout le monde sous le signe de la bonne humeur et de l’excitation.

4h45 : Star Wars Épisode I commence ! À l’arrivée du logo, la salle applaudit. L’avantage de ce marathon, c’est que tout le monde dans la salle connaît très bien les films, l’ambiance est donc plus décontractée et les gens présents se permettent de plus réagir aux séquences. On notera pour ce premier épisode les réactions de mécontentement à l’apparition de Jar Jar Binks !

6h50 : Le premier film se termine. Seb annonce « premier film de fini, plus que 5 ». Ma conjointe est toujours autant en admiration devant Dark Maul, je redoute le jour où elle rencontrera Ray Park en personne !

Cette première pause est l’occasion pour nous de nous dégourdir un peu les jambes et de voir les produits dérivés disponibles. Parmi ceux-ci se trouvent des lunettes 3D aux couleurs des Stormtroopers et de Kylo Ren. Sont disponibles aussi des bouchons représentant les personnages à mettre sur des verres Star Wars tels que BB-8, le FlameTrooper, Rey, Kylo Ren et Chewbacca.

7h15 : Star Wars Épisode II, en avant pour l’Attaque des Clones ! La bataille de Géonosis reste pour moi le moment marquant de l’épisode.

9h50 : Star Wars Épsiode III, La Revanche des Sith. Le combat final et l’ordre 66 font toujours leur effet.

12h10 : Star Wars Épisode IV : la trilogie originale démarre. On peut noter à ce titre que la salle de cinéma affiche désormais complet. La saga originale semble donc être la préférée dans le cœur des gens, à moins que ce soit de se lever à 4h00 du matin pour voir Jar Jar Binks qui en ait rebuté plus d’un. Il est à noter que pendant ce film a eu lieu l’un des fous rires collectifs les plus importants. Je vous remets la scène en tête : Luke vient de retrouver Obi-Wan et R2D2. En rentrant chez son oncle, il croise le sandcrawler des Jawas détruit. Luke pense naïvement à une attaque des hommes des sables. « Que nenni » lui répond Obi-Wan « Seule les troupes de l’Empire sont capables d’une telle précision » (fou rire de l’assemblée).

14h20 : Star Wars Épisode V : L’Empire Contre-Attaque. La bataille de Hoth, qu’est-ce que c’est cool.

16h30 : Star Wars Épisode VI : Le Retour du Jedi. Plus qu’un, plus qu’un !!!! Applaudissements lors de la célèbre phrase de l’amiral Ackbar « It’s a trap ! ».

18h50 : Fin de l’Épisode VI. On sort manger un morceau et on change de cinéma. En effet, vu que nous ne sommes pas bilingues et que les films en version originale ne possèdent pas de sous-titres, nous avons pris la décision d’aller voir Star Wars épisode VII en français, pour être certain de tout comprendre. Les personnes dans la salle ont dû nous prendre pour des dingues, partir juste avant l’épisode 7. En sortant, je remarque que toutes les salles du cinéma (plus d’une dizaine) ont Star Wars 7 de programmé pour le jeudi soir ! Assez incroyable. L’excitation est à son comble, bon sang, un nouveau Star Wars !!! Nous sommes autant excités que des acariens au salon de la moquette !!

22h15 : Nous voilà dans la salle pour ce nouvel opus. Nos belles lunettes 3D sur le nez, nous sommes prêts à nous prendre les 30 minutes de pub !! Enfin le générique… Star Wars Le Réveil de la Force Épisode VII… ça y est !!! En avant.

Concernant mon avis sur le film, sans spoilers pour respecter ceux et celles qui n’ont pas encore vu le film, je résumerai ma pensée par cette phrase : très bon film d’action, très mauvais Star Wars. Je ressors du cinéma sans aucune musique marquante dans les oreilles, aucune scène marquante ne me reste en mémoire.

Et Sébastien ressent la même chose, sous le choc… bon sang, est-ce un mauvais rêve… nous ne pensions jamais être autant déçus par ce nouvel opus. Le retour vers notre lit se fait dans l’incompréhension. D’incohérences en aberrations, on tente de comprendre ce que l’on vient de voir. Et c’est avec une peine immense que je laisse Seb chez lui, il est 1h30 du matin. La journée aura vraiment duré 24h. Une journée riche en émotion !

Je remercie Seb et ma conjointe de m’avoir accompagné dans ce périple au cœur d’une galaxie lointaine, très lointaine.

Liens