Reportage – X-Wing Miniatures : survol du jeu et tournoi régional de Québec

Le 4 février 2017 a eu lieu à Québec, le tournoi régional de X-Wing Miniatures. L’occasion pour nous de revenir sur le phénomène X-Wing Miniatures, son fonctionnement, ses règles et sa communauté. Alors, enfilez votre combinaison de vol et prenez votre plus beau casque sous le bras, en avant !

 

Reconnaissance aérienne du jeu

X-Wing Miniatures est un jeu développé par Fantasy Flight Games une entreprise américaine située au Minnesota, spécialisée dans les jeux à licence sur plateau. La compagnie publie actuellement plusieurs jeux Star Wars parmi lesquels les plus célèbres sont Star Wars Imperial Assault, où le joueur dirige les personnages de la saga, Star Wars Armada plus axé sur le contrôle de flotte de vaisseau, Star Wars Destiny le jeu de cartes et enfin X-Wing Miniatures, le sujet de ce reportage.

Le jeu est annoncé en août 2011 et la première boîte se retrouve sur les tablettes des revendeurs en septembre 2012. Le jeu fête alors en cette année 2017 sa cinquième année. Dans X-Wing Miniatures, le joueur se retrouve aux commandes d’un escadron de chasseurs ou bombardiers. Cet escadron doit être construit par le joueur avant le début de la partie en respectant quelques règles. Pour construire son escadron, le joueur a à disposition plusieurs pilotes appartenant chacun à l’une des trois factions : les rebelles, les impériaux et les racailles et scélérats. Chaque escadron ne peut être constitué que de pilotes appartenant à la même faction, il ne sera donc pas possible de faire voler Luke Skywalker et Dark Vador ensemble. Chaque pilote possède des habilités spéciales et chaque vaisseau attribué au pilote peut être amélioré grâce à des cartes d’amélioration. Nous ne rentrerons pas dans le détail des différents types d’amélioration, mais sachez qu’actuellement le jeu comporte plus de 500 cartes d’améliorations et plus de 300 pilotes.

Bien que quelques missions soient fournies avec les diverses extensions de jeu, le principal mode de jeu utilisé est le match à mort où l’objectif est de détruire l’escadron adverse. Cependant, afin de varier les plaisirs, on peut trouver de nombreux modes de jeu alternatifs. Fan de course endiablée ou de Mario Kart, le mode Mario-Kart a été développé par un joueur. Vous préférez les jeux de rôle, vous souhaitez faire évoluer votre pilote durant des campagnes de mission tel un jeu vidéo, vous voulez jouer avec des amis en coopération, ce mode de jeu existe aussi avec Heroes Of The Aturi Cluster.

En bref, si à première vue le jeu peut sembler répétitif, la multitude de cartes et le nombre grandissant de modes officiels ou non, permettent vraiment de faire varier les plaisirs. Mais en tournoi officiel, comme le tournoi régional X-Wing de Québec, les affrontements avaient lieu en match à mort.

 

Fonctionnement du tournoi de Québec

Le tournoi de Québec était un tournoi régional officiel. Fantasy Flight Games met à disposition chaque année, un kit de tournoi par région. Ce kit contient les prix offerts aux joueurs pour leur performance. Généralement, les tournois sont organisés par un ou plusieurs magasins. Dans le cadre du tournoi de Québec, c’est la boutique Hellfire située à Québec qui s’est chargée de l’organisation du tournoi pour la province de Québec. Le tournoi s’est déroulé au Cégep de Limoilou.

Instant culture québécoise : Le Cégep (acronyme de collège d’enseignement général et professionnel) est un établissement scolaire que les jeunes québécois fréquentent entre le secondaire et l’université. En général, les élèves intègrent un Cégep à l’âge de 17 ans. Pour plus d’information sur les Cégeps, rendez-vous sur cette page.

Le tournoi régional est un tournoi de 100 points, c’est-à-dire que la somme des points de vos pilotes et amélioration ne doivent pas dépasser les 100 points. Il s’agit de la mécanique qu’utilise Fantasy Flight Games pour équilibrer son jeu.

Étant donné que lors d’un tournoi il n’est pas réaliste que chaque joueur se rencontre, il faut organiser les matchs en utilisant la méthode la plus équitable possible. Officiellement, Fantasy Flight Games demande d’utiliser le système des rondes suisses pour décider les joueurs qui vont s’affronter, les matchs sont organisés en suivant ce système. Il permet après un ou deux matchs de faire se rencontrer des joueurs de même niveau et permet aussi d’éviter que le gagnant d’un tournoi soit une personne n’ayant rencontré que des joueurs beaucoup plus faibles que lui.

Le tournoi X-Wing régional de Québec a réuni 42 joueurs qui se sont affrontés durant 6 tours. À l’issue de ces 6 tours, les 8 meilleurs se sont rencontrés dans une phase éliminatoire qui allait du quart de finale à la finale. Le champion du jour a ainsi joué 9 parties dans la même journée. Un tel tournoi est une véritable course d’endurance. À titre d’exemple, j’ai eu la très bonne idée (c’est du sarcasme) de faire un escadron basé sur l’esquive ce qui rend mes parties très longues. Ainsi sur mes 6 parties, 5 se sont finies au temps, c’est-à-dire après 75 minutes d’affrontement. J’ai donc dans cette journée réalisé plus de 7 heures d’affrontement. Personnellement, mon cerveau était dans un état liquide à la fin de la journée.

Heureusement, l’ambiance durant le tournoi a été super. Tous les joueurs que j’ai rencontrés ont été de très bonne compagnie durant les parties, chaque joueur était là pour s’amuser. On était tous dans l’ambiance Fly Casual (vol décontracté).

Pour les plus curieux, les résultats et la quasi-totalité des escadrons joués pour ce tournoi ont été renseignés sur le site ListJuggler.

Ce site est aussi une énorme base de données des escadrons joués. Si vous voulez voir ce qui se fait ailleurs dans le monde de X-Wing ou que vous êtes un passionné de statistiques, ce site est fait pour vous.

 

L’art de la guerre

Quitte à s’affronter dans X-Wing, autant prendre des vaisseaux qui ont de la gueule ! Et les artistes de la communauté appliquent très bien ce principe. La qualité des vaisseaux proposés par le fabricant Fantasy Flight Games a stimulé l’esprit créatif de certains joueurs. Les tournois sont l’occasion pour eux d’exhiber leurs dernières créations.

Le tournoi de Québec ne fait pas exception puisque nous avons eu le droit à de très belles créations. Mention spéciale pour la navette de Kylo Ren, sortie deux jours avant le tournoi qui avait déjà eu le droit à une nouvelle robe.

Certaines ligues entre joueurs proposent même des accomplissements pour avoir personnalisé un de vos vaisseaux.

Si le jeu ne vous dit rien, mais que vous souhaitez faire des dioramas, ces petits véhicules s’y prêtent parfaitement bien. Certaines dimensions vont être revues à la baisse pour éviter d’avoir de trop gros vaisseaux sur la table.

 

Red 5 paré au décollage

Vous avez lu tout le texte jusqu’ici et je vous en remercie sincèrement. Après tout ce périple de lecture, vous vous demandez peut-être comment prendre son envol dans ce jeu.

La première option qui s’offre à vous est de vous renseigner auprès des magasins spécialisés près de chez vous. En effet, de nombreuses boutiques possèdent des kits de jeu disponibles pour l’essai et certaines organisent même des soirées X-Wing Miniatures. Ces occasions vous permettront de rencontrer les joueurs de votre secteur et nul doute que plusieurs d’entre eux seront prêts à vous prendre sous leurs ailes X pour vous expliquer les règles et vous donner vos premières astuces de construction d’escadron.

Pour les personnes qui comprennent un peu l’anglais, l’éditeur Fantasy Flight Games dispose d’une chaîne YouTube sur laquelle vous pourrez trouver un tutoriel pour comprendre les règles du jeu.

Si vous avez Facebook, vous pouvez aussi rejoindre les groupes spécialisés pour parler règles, tournois, compositions d’escadrons ou encore blagues X-Wing (oui, oui, ça existe). Si vous habitez au Québec, vous avez les groupes X-Wing mini Montréal ou encore X-Wing Miniatures Québec. Pour la France, je ne connais qu’un seul groupe, mais nul doute qu’il en existe d’autres. Ainsi, vous pouvez vous abonner à la page de l’escadron des têtes brûlées.

À noter que ces derniers ont une chaîne YouTube sur laquelle ils diffusent des matchs dont certains sont commentés en français.

Enfin, si pour plusieurs raisons vous ne souhaitez ou vous ne pouvez sortir de chez vous, sachez qu’il est possible de jouer à X-Wing Miniatures en ligne, deux options s’offrent à vous. Soit avec Vassal et son module X-Wing Miniatures, dont le développeur est présent dans le groupe Facebook X-Wing Miniatures Québec. Ou via le jeu Table Top Simulator disponible sur Steam qui possède une extension X-Wing Miniatures.

 

Après toutes ces lignes il me reste à vous souhaiter bonne chance pour vos futures parties, d’éviter les astéroïdes et de vous amuser un maximum.

 

Bon vol space pilot !

banner501st-160-x-55

pswlogo160x55animated

rlfb_234x60

Partenaires SWD

Liens