C’est en partenariat avec Altaya que nous avons eu le plaisir de recevoir les deux premiers numéros de la nouvelle collection sous licence officielle Lucasfilm qu’il propose “Star Wars: Vaisseaux et Véhicules”. Celle-ci regroupera les vaisseaux et véhicules les plus mythiques de l’ensemble de la saga et allant jusqu’à celui qu’on a découvert plus récemment, le Razor Crest. Toutes les miniatures sont de véritables répliques des modèles originaux, fabriquées en die-cast (en métal, moulé sous pression) et peintes à la main.

Les miniatures de cette nouvelle collection de vaisseaux et véhicules “Die cast” sont en métal (moulé sous pression) comprenant de nombreux détails mais j’y reviendrai sur chaque vaisseau.  Les différents numéros seront aussi fournis avec un socle reprenant le nom du vaisseau ou du véhicule et un fascicule nous renseignant sur quelques détails techniques et le personnage qui lui est associé.

On commence avec le premier numéro qui est consacré au célèbre vaisseau corréllien YT-1300 souvent décrié comme un tas de ferraille, celui qu’on ne présente plus : le Faucon Millenium. À l’ouverture, on peut y constater de nombreux détails sur la partie supérieure et inférieure, l’antenne ronde pour le situer dans la trilogie originelle mais on peut aussi y apercevoir ce qui va être le point négatif de ces réalisations.

Car en regardant plus en détails, on peut se rendre compte que le vaisseau est un assemblage des deux parties, du cockpit et de l’antenne, et c’est un peu là que la bas blesse car on distingue très nettement la jointure des deux parties, même si cela est un peu moins flagrant sur le Faucon mis à part au niveau du cockpit. Sur celui que j’ai reçu, l’antenne est plus claire que le reste du vaisseau et certes c’est en dessous, mais les cinq points de fixations qui sont assez grossiers.

Le fascicule présente le vaisseau et reprend des détails techniques de celui-ci, ce que vous avez déjà probablement lus si vous avez construit la maquette du Faucon ou dans leur précédente collection “L’encyclopédie Star Wars“. Le personnage associé n’est autre que Han Solo bien sûr même si un clin d’oeil est rendu à Lando Calrissian.

Le deuxième vaisseau, vous l’aurez reconnu, il s’agit du TIE Advanced de Darth Vader.

À l’ouverture de ce deuxième numéro, on se rend bien compte qu’il y aura probablement pas une échelle commune entre toutes les réalisations, à voir par la suite sur les autres vaisseaux individuels comme le X-Wing. Au premier abord, j’ai été assez impressionné par sa taille (12 x 9 x 7 cm) et les nombreux détails présents sur cette miniature jusqu’au siège à l’intérieur du cockpit mais ce qui me resaute aux yeux et comme je l’avais précisé pour le Faucon, c’est cette jointure au niveau du montage des différentes parties du vaisseau. Cela aurait peut-être mérité un meilleur ajustement. Cependant, sur celui-ci les points de fixation sont plus discrets et passent presque inaperçu.

Dans le fascicule, on y retrouve des détails techniques, les différentes séries TIE qu’on a pu voir dans les films  et bien évidemment quelques pages sur le seigneur noir des sith.

Ces deux premiers vaisseaux sont globalement assez complets et bien détaillés malgré ce petit problème de jointure qui peut passer inaperçu dans une vitrine ou cela pourra être compensé si vous êtes un petit peu bricoleur avec la réalisation d’un joint, un peu de ponçage et de la peinture.

Si cette nouvelle collection vous intéresse, vous pouvez d’ores et déjà vous abonner sur leur site  et si vous vous inscrivez avant le 19 août 2021, vous recevrez en cadeau exclusif une réplique exclusive : le speeder de Rey.

En passant, un petit code promo : SWPROMO

Pour information, le numéro 3 sera le X-Wing de Poe Dameron et le numéro 4, le imperial star destroyer.

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Youtube